L’IMSIC décroche un trophée de l’Hospitalisation privée 21 décembre 2018

Julie Golliot, doctorante au laboratoire IMSIC de l’Université de Toulon a créé S’TIM dans le cadre d’une CIFRE au sein de la clinique Provence Bourbonne. Ce serious game permet une meilleure prise en charge des patients victimes d’AVC ou de traumas crâniens.

Chaque année dans le monde, on dénombre 48 millions de traumatismes crâniens et 18 millions d’AVC. En dépit de la prise en charge et des outils de rééducation actuels, seuls 10% des patients souffrant d’un syndrome dysexécutif retrouvent leur autonomie et reviennent à leur quotidien.

 

Afin d’améliorer leur prise en charge, Julie Golliot, doctorante à l’Institut Méditerranéen des Sciences de l’Information et de la Communication (IMSIC) et les équipes de rééducation de la clinique Provence Bourbonne d’Aubagne ont mis au point un serious game utilisant des mécaniques thérapeutiques pour motiver et impliquer les patients de manière ludique dans leur rééducation. Ce projet étant réalisé dans le cadre d’une thèse financée, il est encadré par Michel Durampart, directeur de l’IMSIC et Alexandre Abellard, enseignant-chercheur à l’UTLN.

 

Au vu des premiers résultats obtenus, le serious game a été présenté, le 13 décembre dernier, aux 11e trophées de l’innovation dans l’hospitalisation privée qui récompensent chaque année les cliniques innovantes engagées dans le bien-être des patients. La clinique Provence Bourbonne et Julie Golliot se sont vus décerner le trophée de la FHP, catégorie « parcours innovant de santé ».

 




Début de la vidéo
Cochez la case pour indiquer le début de lecture souhaité.

Table des scores

Cliquez ci-dessous pour actualiser les informations.